Traitement de toiture : ce qu’il faut savoir

Le toit est la cinquième façade de la maison. Elle est sujette à de nombreuses attaques : gel, intempéries, pollution, moisissure, mousse, champignon, etc. Ces éléments fragiliseront votre toiture et, avec le temps, pourraient endommager sa fonction étanche. Cela peut causer des problèmes d’humidité. En plus de ces dégradations, votre toiture va se décolorer et se salir. Ainsi, afin d’assurer la pérennité de cet élément clé de la maison, des opérations de rénovation (nettoyage et démoussage) doivent être réalisées, suivies d’un traitement de toiture et d’un entretien régulier de la toiture. La protection du patrimoine vous fournit toutes les informations nécessaires sur la manutention des toitures.

Le traitement d’assainissement de toiture

La première étape avant le traitement de toiture c’est de nettoyer et d’enlever la mousse. Cela aide à éliminer la mousse et le lichen qui poussent sur le toit. Cela peut impliquer un nettoyage mécanique de la surface ou un traitement de décontamination du toit, qui éliminera en profondeur les bactéries, champignons et autres éléments indésirables.

Ensuite, le biocide insoluble de type 2 sera utilisé. Ce traitement sanitaire ne disparaîtra pas avec la première pluie. Au lieu de cela, leur effet durera dans le temps et protégera le toit de la pollution et empêchera la formation de nouvelles moisissures et mousses.

Le traitement de toiture hydrofuge

Une fois les opérations de nettoyage et d’assainissement terminées, nous terminerons et imperméabilisons la toiture, ce qui renforcera la couverture et empêchera la formation de nouveaux champignons et autres lichens.

Le traitement de toiture étanche pénétrera profondément dans le substrat poreux. Cela aidera à durcir le matériau de la toiture et empêchera l’eau de pénétrer dans le toit, protégera l’isolation du toit, tout en permettant à la surface de respirer.

Un autre avantage du traitement de toiture imperméable est qu’il peut éliminer les impuretés par ruissellement pour éviter la saleté liée à la pollution. Enfin, la couleur appliquée durera un certain temps sans se décoller.

Veuillez noter que le choix de peindre ou d’imperméabiliser le toit dépend de la porosité du matériau du toit. Par exemple, pour les carreaux de céramique, les revêtements imperméables seront le premier choix.

Quid du traitement des toitures fibrociment ?

De par leur nature, les toitures en fibrociment sont susceptibles de diffuser des fibres d’amiante dans l’air. La méthode de traitement la plus adaptée pour ce type de toiture est également d’appliquer un traitement imperméable coloré, qui fixera la fibre d’amiante, dangereuse pour la santé et l’environnement.

Pour plus d’articles, visitez nos blogs.